vendredi 31 mars 2017

Osmie par-ci, osmie par-là...

... Mais surtout osmie ici...
Depuis quelques jours, il y a beaucoup beaucoup d'animation au tour des mes hôtels à insectes et surtout devant le grand du potager.



Les tiges creuses se vident peu à peu!



Et oui, avec ce temps magnifique et ces températures des plus agréables, les osmies cornues sont enfin sorties de leurs cocons.


En premier, ce sont les mâles qui sortent, car les mamans osmies sont très intelligentes, les œufs femelles ont besoin de plus de temps pour se développer que les œufs mâles, donc elles pondent d’abord les œufs femelles au fond des tiges puis les mâles (et aussi une grande case sans rien au cas où). Mais comment fait-elle ça? Et bien figurez-vous que l'omsie femelle est capable de choisir le sexe de sa progéniture!
Une seule tige creuse peut contenir plus de 10 "cases" suivant sa taille!

une osmie qui se repose (ou qui joue à cache-cache)!

L'osmie mâle est plus petite que la femelle, et parfois son abdomen est plutôt brun que roux, mais surtout il a des touffes de poils blanc sur le front et les joues.



Bien que dans la nature les osmies soient des abeilles solitaires, apparemment cela ne les dérange pas d'avoir autant de leurs congénères à proximité dans les hôtel aménagés par les humains. Ces abeilles sont en danger, mais au moins dans mon potager elles ne le sont pas, elles ont trouvé un endroit où on les laisse tranquilles!



Je disait donc que les mâles sortent en premier, et ils ne pensent alors qu'à une seule chose: se reproduire. Faut dire aussi qu'ils ne vivent qu'une douzaine de jours! Alors ils attendent, en virevoltant partout autour des nids, que les femelles sortent. Dès que l'une d'elle arrive, la pauvre est déjà mise à contribution pour la reproduction! Les mâles n'ont vraiment pas de temps à perdre!



Là on voit bien la différence de taille entre le mâle et la femelle!



Les femelles vivent environs 6 semaines, mais leur vie ne sera pas de tout repos. Après l'accouplement, la future maman cherche un lieu pour sa progéniture, elle le nettoie, et va ensuite faire de très nombreux aller-retour pour pondre ses oeufs, leur apporter du pollen et de la boue pour boucher le tout!


Et voilà la boucle est bouclée... Si vous avez un hôtel à insectes, c'est le moment de les observer attentivement!

Je vous ai fait quelques petites vidéos que j'ai monté en une seule, ça parle plus que des photos! Par contre, elle est loin d’être parfaite, on entend le zoom de mon appareil (je sais pas comment faire pour ne pas l'entendre) et parfois c'est un peu flou (si vous connaissez des tutos sur le net, je suis preneuse) mais j'espère que ça vous plaira!



Pour finir, sachez qu'il existe en France 36 espèces différentes d'Osmie, qu'elles ne sont pas facile à différencier pour les novices comme moi. Mais surtout comme le reste des abeilles, elles sont en danger et c'est à nous de faire ce qu'il faut pour qu'elles ne disparaissent pas!

Je vous laisse aussi le lien d'un super site où j'ai appris plein de chose sur les osmies (lien).

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, vous savez que ce genre d'article me tien à coeur! Bon weekend à tous et jardinez bien.


4 commentaires:

  1. Un très beau et intéressant reportage !
    Je vais surveiller mes cabanes à insectes,
    peut-être qu'il y a aussi du mouvement...
    Très bon week-end au jardin
    Isa*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Isa et bon weekend à toi aussi

      Supprimer
  2. Genial ! La video top !
    Effectivement c'est l'effervescence ! Mais du coup ... ca veut dire que y a toutes les 6 semaines du renouveau dans l'hotel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Fr@nk, non une fois la larve pondue, il lui faut le temps de se développer et ensuite elle fait un cocon et se transforme en nymphe(été automne), sous sa forme d'adulte elle reste dans les nids jusqu'au printemps suivant

      Supprimer